Fête de l’Europe

Actuellement ELVA, dont les forces vives sont bien occupées par ailleurs, est contente de vous annoncer qu’une fête de l’Europe est organisée ce 18 mai salle de la Chaussée à 20h00.

Rappelons qu’ELVA avait initié et organisé une fête semblable à l’Auberderie en 2014 et 2015 et nous souhaitons au « cru 2018 » autant de succès que les précédents!

Commission générale du 14 mai à huis clos

Voici le compte-rendu ELVA de la récente réunion des élus municipaux en mode « commission générale » pour statuer sur la continuation de l’étude préalable à la fusion.

Cette commission générale qui s’est tenue à huis clos le 14 mai, n’a pas fait l’objet de vote formel au sens d’un véritable conseil municipal . Après un exposé de la synthèse des travaux menée avec les consultants de la phase 1 (le document support que vous pouvez retrouver dans notre onglet « Fusion/documentation ») les élus se sont exprimés les uns après les autres dans l’ordre de la liste protocolaire, pour faire part de leur opinion et se prononcer sur la continuation ou non (passage en phase 2) de l’étude préalable à la fusion.

Il en ressort que sur 23 présents sur 27, 15 conseillers de la majorité ont voté pour la continuation de l’étude,  8 (dont nous 5 d’ELVA) contre. On s’élargit mais ce n’est pas encore suffisant pour arrêter le processus ! Lire la Suite…

Lettre ELVA mai 2018 Spéciale projet de fusion

Voici notre dernière publication que vous trouverez aussi dans vos boîtes aux lettres stagnovilloises. Cette lettre ELVA est consacrée au projet de fusion.

En effet, l’actualité est riche sur ce projet : une crise de gouvernance à Mareil-Marly, une intercommunalité qui explose et une réunion de tous les conseillers municipaux  prévue par le Maire ce lundi 14 mai à 20h30 en mairie (en mode commission générale, à huis clos) pour statuer sur la phase 1 de l’étude, pour décider de la continuation de l’étude et pour choisir le cas échéant un scénario de rapprochement.

Dans ce contexte nous tenons, par cette lettre spéciale « Projet de fusion » à informer précisément les stagnovillois sur ce qui se passe et aussi réaffirmer nos positions et avis sur ce projet en l’état.

Bonne lecture

Lettre ELVA mai 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, c’est possible…

Après avoir été annoncée le 9 avril, après avoir confirmé que la population serait consultée, le projet de fusion entre Coignière et Maurepas est abandonné ….

Voici un article du 4 mai 2018

Yvelines. Coignières/Maurepas : le projet de fusion abandonné

La Ville de Coignières (Yvelines) a annoncé l’abandon du projet du fusion avec Maurepas, suite à l’opposition d’une partie de son équipe municipale.

Lire la Suite…

Pourquoi nous voulons un référendum…

Sur la question du référendum, lors d’une réunion du samedi matin, avec le Maire sur le thème du projet de fusion, on avait essayé – en vain – de lui faire prononcer le mot « référendum » en public lorsqu’il évoquait « sa recherche » de voies de consultation et de concertation avec la population (cela fait 4 mois qu’il y pense… mais toujours rien à l’horizon) . Monsieur le Maire cherche un mode non engageant pour lui, une espèce de « votation » sans la puissance juridique conférée au référendum stricto sensu.
 En effet, et c’est pourquoi nous y avons fait référence dans notre texte de pétition, une demande d’organisation de référendum dans le cadre réglementaire de la loi (Cf : code général des Collectivités Territoriales , articles LO 1112-1 et suivants) le gêne car sous certaines conditions (si 50% des électeurs inscrits y ont participé et que la majorité relative des suffrages exprimés a par exemple voté contre toute fusion) le résultat du dit référendum s’impose de droit à toute décision prise par le Maire et son Conseil Municipal. En clair, dans le cas de décisions contraires exprimées par voie référendaire et par voie municipale, c’est l’avis issu du référendum qui prime.

Lire la Suite…

Une cérémonie officielle commune…

De mieux en mieux, faire comme si c’était déjà fait, comme si la fusion était déjà décidée, les 4 maires s’affichent ensemble pour cette cérémonie officielle….

lisez cet article du courrier des Yvelines du 25 avril où les étapes suivantes semblent être de simples formalités…toujours sans dispositif de consultation de la population… ils y réfléchissent depuis 3 mois…

Cette cérémonie est aussi annoncée sur le site de la mairie de St Germain….

Pensez à signer et faire signer la Pétition ELVA pour un référendum

La Communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine explose…

La Communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS), regroupant 20 communes dont la nôtre, vit ses dernières heures.

Le Tribunal Administratif de Versailles vient de se prononcer sur les différents recours lancés, en 2015, contre sa création. À l’époque, l’ensemble des communes de la Communauté d’Agglomération de la Boucle de la Seine (CABS) voit d’un très mauvais œil la volonté de l’État de leur imposer, à compter du 1er janvier 2016, une fusion avec la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Seine et Forêts et la Communauté de communes Maisons-Mesnil. Un périmètre auquel le représentant de l’État intégrait également la commune de Bezons. Lire la Suite…

La commune de Mareil-Marly : vers un changement de gouvernance ?

Depuis le second rejet du budget 2018 de Mareil-Marly, la majorité municipale de Brigitte Morvant a éclaté. Il est possible que le préfet prenne la main et demande l’organisation de nouvelles élections.

Dans ce contexte mouvementé Mareil -Marly ne serait plus en mesure de prendre une décision rapide ( le 14 mai ?)  quant à la poursuite de l’étude sur la fusion.

Si Mareil-Marly  n’est plus dans le processus de fusion, on peut vraiment soulever le problème de la continuité géographique avec Fourqueux et Saint Germain.

La loi parle de « rapprochements entre communes contiguës » . La jointure par la forêt avec Fourqueux nous parait très spécieuse et discutable. Nous pensons que le législateur  parle de continuité naturelle des accès et voies de transports entre communes reliées par un réseau direct de routes et de voies et non de chemins forestiers .

D’autre part si Mareil-Marly disparaît du scénario de fusion, l’un des intérêts de se regrouper pour souscrire aux objectifs SRU notamment en matière de logements sociaux, disparaît aussi car les réserves foncières mobilisables sont bien essentiellement sur Mareil-Marly.

Courrier des Yvelines du 25 avril

Communiqué de presse du 17 avril

 

 

L’étang la ville est « au fond du jardin » sans voie de communication directe ni avec Fourqueux ni avec St Germain au sein de l’éventuelle future commune nouvelle….