Dates officielles des élections municipales de Mareil-Marly

Voici pour votre information l’arrêté de la préfecture de ce mardi pour la commune de Mareil-Marly, portant convocation pour les élections municipales et communautaires partielles des dimanches 23 et 30 septembre 2018.

Arrêté préfectoral

Demande officielle d’un référendum au Maire

Vous avez été nombreux à manifester votre mécontentement au sujet de la fusion projetée avec Saint Germain, Mareil-Marly et Fourqueux, sans qu’une grande véritable consultation démocratique ait eu lieu au préalable. Vous êtes 1 115 personnes  à avoir signé la pétition demandant un référendum avant tout projet de fusion dont plus de 27% des inscrits sur les listes électorales de l’Etang la ville.
Cela nous autorise donc à demander d’inscrire la question d’un référendum à l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal du 18 septembre 2018.
Nous en avons fait la demande officielle auprès de M. le Maire ( Cf. courrier ci-joint), avec copie au Sous-Préfet de Saint-Germain en Laye et au Préfet des Yvelines.
Continuons à exiger d’être acteurs de la vie de notre commune ! Continuez à signer la pétition si ce n’est déjà fait, toutes les personnes inscrites sur les listes électorales peuvent signer.
Nous vous souhaitons également à tous un bel été et restons mobilisés pour la rentrée.

Cela bouge à Mareil, cela explose même..

Lors du Conseil Communautaire de juin, un bureau des Maires de l’agglo, la Maire de Mareil-Marly, Madame B. Morvant a annoncé la démission de 12 Conseillers municipaux de son ancienne majorité, des conseillers ayant rallié P. Bardet et les conseillers municipaux qui la soutenaient encore.

Brigitte Morvant a annoncé que de nouvelles élections se dérouleraient fin septembre 2018… Depuis le M le Préfet a acté cette démission d’un tiers du Conseil Municipal,entraînant la dissolution du Conseil Municipal et demande que d’ici 3 mois des élections soient organisées (fin septembre 2018).

 

Attention au questionnaire biaisé et orienté !

Le questionnaire proposé par la mairie  comme outil de consultation – et conçu par le cabinet de consultants ENEIS qui le ressort à chaque projet de ce type –  est à remplir avec circonspection  tant il est orienté et peut laisser penser à des avis contraires à ce que l’on veut exprimer.
Ainsi, il n’est pas du tout adapté au projet de fusion qui nous concerne: on nous fait répondre à des questions sur la généralité d’un rapprochement de communes dans l’absolu.
Comme il est orienté pro fusion, il pousse le lecteur à choisir un objectif pour la fusion. Il vous est demandé d’abord si vous avez entendu parler du projet de fusion avec St Germain, mais à partir de la question 3 votre avis est demandé  sur les objectifs ou les réserves que vous voyez dans « une «  fusion de communes.
Car ce qu’on veut nous imposer, ce n’est pas « une » fusion, c’est cette  fusion  avec des communes que nous connaissons à peine, éloignées de notre bassin de vie majeur, et qui n’ont pas du tout les mêmes intérêts que nous…
Sur le site si vous essayez de répondre en ligne, vous pourriez être tentés de ne pas répondre à certaines questions pour éviter cette interprétation en faveur du projet… Mais en réalité, le questionnaire est bloqué  si vous n’avez pas coché au moins 1 réponse face à chaque question dont celles relatives aux avantages d’une fusion… On nous oblige donc à choisir une attente par rapport à une fusion même si nous n’en voulons pas ! « Quelles seraient vos attentes vis-à-vis d’une future « commune nouvelle » »….

Lire la Suite…

Au revoir Virginie

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès de Virginie Chambon.
Nous avions toujours apprécié en travaillant avec elle, non seulement ses grandes compétences en particulier en matière d’urbanisme, mais aussi son sens de la collectivité, sa sincérité, son intelligence du cœur et de l’esprit. Tout cela nous manquait déjà depuis plusieurs mois mais nous espérions son retour parmi nous, au conseil municipal.
Nous ne profiterons plus, Virginie, de ta petite voix discrète et si fiable, du sourire que tu gardais toujours, même dans les épreuves, et nous ressentons très fortement ton absence.
Nous pensons aujourd’hui à ta famille et lui souhaitons courage et réconfort pour surmonter cette nouvelle épreuve.
Virginie était une battante, pour elle et surtout pour les autres. Elle restera toujours présente dans notre mémoire.
Nicole Lacheteau, Anne Launois, Jean-Luc Auffret-Cariou, Daniel Cornalba, Michel Mouton et toute la sympathie d’ELVA

Quelles différences entre un référendum local et une consultation locale ?

En matière de démocratie locale, le maire et son conseil municipal ont 2 alternatives à leur disposition : un référendum local (décisionnaire) et une consultation locale (pour avis). Le maire peut à tout moment soumettre l’une ou l’autre ce ces options à son conseil municipal sur une question donnée.
1/ Référendum local :

Lire la Suite…

Réunion publique du 18 juin

Vous avez été très très nombreux à vous déplacer, à interpeller notre maire, le maire de st germain et le consultant.  Vous avez pu juger par vous même de la réaction de chacun, de leurs réponses.

La présentation du consultant a commencé par une phrase qui résume le tout. Pour qu’une fusion de communes soit réalisable, il faut qu’elle soit VOLONTAIRE.  Ce qui est loin d’être le cas au vu des débats d’hier.

Continuez à défendre votre droit à l’expression: réunion publique sur la fusion le 18 juin

Vous avez été plus de 1100 à signer (en version papier ou numérique) la pétition demandant un référendum avant toute fusion de la commune de l’Etang avec Mareil Marly, Fourqueux et Saint-Germain en Laye, continuez à l’exiger auprès de vos élus et à en parler autour de vous.

Si vous souhaitez dire ce que vous en pensez, n’hésitez pas à venir à la réunion publique à l’Auberderie, lundi 18 juin à partir de 21h et à faire entendre votre voix.

Vous pouvez également vous exprimer sur la messagerie concertation@etude-commune-nouvelle.fr

Ne laissez pas d’autres décider pour vous !

Tribune ELVA version intégrale

Voici la version intégrale de la tribune ELVA que vous allez retrouver dans le prochain bulletin « Les nouvelles de l’Etang ». Nous avons du couper largement la version du bulletin, n’ayant droit cette fois-ci qu’à 1900 caractères espaces compris.

 » Monsieur le Maire, arrêtons au plus vite les frais (dans tous les sens du terme) sur l’étude et le projet de fusion des 4 communes ! Un processus trop mal engagé, un manque de concertation dans la conduite du changement, un contexte local (crise de gouvernance à Mareil Marly) et intercommunal (explosion de la communauté d’agglo) défavorable, des impasses d’analyse, des doutes  notamment en matière de règles financières nationales qui ne seront pas levés avant 2020, autant de bonnes raisons de passer à autre chose sans attendre octobre 2018 ! Autant que les élus et l’administration municipale se concentrent  sur des projets plus pertinents pour accompagner cette fin de mandature 2014-2020.

En effet, si l’on dresse un premier bilan de la mandature, quels sont les résultats et les apports de la gestion municipale de l’équipe aux commandes  depuis 2014 ? En quoi la situation de la ville et celle de ses concitoyens  a-t-elle progressé ? A-t-on pris en compte le renouvellement de la population ? Cette mandature finissante a-t-elle servi à quelque chose pour l’amélioration de la vie au quotidien des stagnovillois ?

La voirie, les services de proximité, l’urbanisme et l’habitat ont-ils été améliorés ?  Le tissu commerçant s’est-il densifié ? L’entrée de ville a-t-elle été reconfigurée et améliorée, le marché a-t-il été dynamisé ?, les maisons des Guérines et des associations sont-elles adaptées aux nouveaux besoins ? A-t-on créé des espaces de réunion utilisables par exemple par les nombreux consultants et professions libérales présents à l’Etang ? Le stationnement en centre ville et autour des gares est-il amélioré ? Les circulations douces (à vélo) ont-elles été développées ? Utilisons-nous mieux notre patrimoine forestier environnant (parcours aménagés, accessibilité) ?

Autant de projets et d’idées en jachère pendant que l’on finance  des études pour une fusion qui accapare fortement  les cadres des services sans la moindre mutualisation à court terme.

Il est grand temps que le développement de notre commune redevienne notre priorité à tous et que l’orientation et  l’action communale ne soient pas exclusivement soumises aux lubies de son premier magistrat. Dans la même dernière  année, ce dernier s’est présenté aux sénatoriales (avec le succès que l’on sait…) et a sorti cette idée de projet de fusion du chapeau ! Que nous réserve- t- il donc pour la suite… ?

Les élus ELVA :

Jean-Luc Auffret-Cariou, Anne Launois, Michel Mouton, Nicole Lacheteau, Daniel Cornalba

elva2014a@gmail.com et notre blog : https://elvautrement.wordpress.com/ «