Archive | juillet 2018

Dates officielles des élections municipales de Mareil-Marly

Voici pour votre information l’arrêté de la préfecture de ce mardi pour la commune de Mareil-Marly, portant convocation pour les élections municipales et communautaires partielles des dimanches 23 et 30 septembre 2018.

Arrêté préfectoral

Demande officielle d’un référendum au Maire

Vous avez été nombreux à manifester votre mécontentement au sujet de la fusion projetée avec Saint Germain, Mareil-Marly et Fourqueux, sans qu’une grande véritable consultation démocratique ait eu lieu au préalable. Vous êtes 1 115 personnes  à avoir signé la pétition demandant un référendum avant tout projet de fusion dont plus de 27% des inscrits sur les listes électorales de l’Etang la ville.
Cela nous autorise donc à demander d’inscrire la question d’un référendum à l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal du 18 septembre 2018.
Nous en avons fait la demande officielle auprès de M. le Maire ( Cf. courrier ci-joint), avec copie au Sous-Préfet de Saint-Germain en Laye et au Préfet des Yvelines.
Continuons à exiger d’être acteurs de la vie de notre commune ! Continuez à signer la pétition si ce n’est déjà fait, toutes les personnes inscrites sur les listes électorales peuvent signer.
Nous vous souhaitons également à tous un bel été et restons mobilisés pour la rentrée.

Cela bouge à Mareil, cela explose même..

Lors du Conseil Communautaire de juin, un bureau des Maires de l’agglo, la Maire de Mareil-Marly, Madame B. Morvant a annoncé la démission de 12 Conseillers municipaux de son ancienne majorité, des conseillers ayant rallié P. Bardet et les conseillers municipaux qui la soutenaient encore.

Brigitte Morvant a annoncé que de nouvelles élections se dérouleraient fin septembre 2018… Depuis le M le Préfet a acté cette démission d’un tiers du Conseil Municipal,entraînant la dissolution du Conseil Municipal et demande que d’ici 3 mois des élections soient organisées (fin septembre 2018).

 

Attention au questionnaire biaisé et orienté !

Le questionnaire proposé par la mairie  comme outil de consultation – et conçu par le cabinet de consultants ENEIS qui le ressort à chaque projet de ce type –  est à remplir avec circonspection  tant il est orienté et peut laisser penser à des avis contraires à ce que l’on veut exprimer.
Ainsi, il n’est pas du tout adapté au projet de fusion qui nous concerne: on nous fait répondre à des questions sur la généralité d’un rapprochement de communes dans l’absolu.
Comme il est orienté pro fusion, il pousse le lecteur à choisir un objectif pour la fusion. Il vous est demandé d’abord si vous avez entendu parler du projet de fusion avec St Germain, mais à partir de la question 3 votre avis est demandé  sur les objectifs ou les réserves que vous voyez dans « une «  fusion de communes.
Car ce qu’on veut nous imposer, ce n’est pas « une » fusion, c’est cette  fusion  avec des communes que nous connaissons à peine, éloignées de notre bassin de vie majeur, et qui n’ont pas du tout les mêmes intérêts que nous…
Sur le site si vous essayez de répondre en ligne, vous pourriez être tentés de ne pas répondre à certaines questions pour éviter cette interprétation en faveur du projet… Mais en réalité, le questionnaire est bloqué  si vous n’avez pas coché au moins 1 réponse face à chaque question dont celles relatives aux avantages d’une fusion… On nous oblige donc à choisir une attente par rapport à une fusion même si nous n’en voulons pas ! « Quelles seraient vos attentes vis-à-vis d’une future « commune nouvelle » »….

Lire la Suite…